« Paradise Now » : Retour au paradis

Gwenaël Morin recrée Paradise Now, du Living Theatre, qui fit scandale au Festival d’Avignon de 1968. Une passionnante mise en perspective.

Anaïs Heluin  • 16 mai 2018 abonné·es
« Paradise Now » : Retour au paradis
© photo : Gwenael Morin

O n ne peut pas voyager sans passeport. » « Je ne suis pas autorisé à enlever mes vêtements »… À peine entrés dans le grand hangar du Théâtre des Amandiers, les spectateurs sont pris à partie par trente-cinq comédiens qui arpentent à la hâte l’espace vide. Comme des cris étouffés, les protestations qu’ils formulent tandis qu’on s’assoit sur le sol sont, pour certaines,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 3 minutes