Pollution : Collèges en soins intensifs

Deux établissements du Val-de-Marne sont touchés par une grave pollution issue d’industries arrêtées depuis plus de cinquante ans.

Ingrid Merckx  • 27 juin 2018 abonné·es
Pollution : Collèges en soins intensifs
© photo : Le collège Assia-Djebar, à Ivry, a été vidé pour de longs travaux de dépollution. Sa construction était à peine achevée que des mesures ont révélé des taux alarmants de mercure.crédit : SADEV 94

L’automne dernier, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), parents d’élèves et riverains bloquaient l’usine verte pour réclamer sa fermeture et la dépollution du site. Au même moment, à deux kilomètres de là, à Vincennes (Val-de-Marne), parents d’élèves et salariés manifestaient contre le déménagement du collège Saint-Exupéry, pollué au tétrachloréthylène et au trichloréthylène. Une discordance qui venait souligner une différence de traitement d’un département à l’autre.

À lire aussi >> Montreuil : Dans les eaux troubles de l’usine verte

L’annonce de la fermeture de Saint-Exupéry était tombée comme un coup de massue. Enseignants et personnels n’avaient même pas été prévenus que des travaux sur une aile avaient révélé des taux élevés de pollution de l’air et de l’eau, de même que dans la crèche mitoyenne. Une pollution « en lien

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 4 minutes

Pour aller plus loin…