Une lutte en trompe-l’œil contre l’évasion fiscale

Le gouvernement crée les conditions d’un évitement fiscal par les gros fraudeurs.

À la suite de scandales à répétition, les gouvernements sont obligés de proposer des mesures contre l’évasion fiscale, laquelle représente chaque année 60 à 80 milliards d’euros en France, soit l’équivalent du déficit de l’État, selon les estimations de la Cour des comptes. Ainsi, le gouvernement français vient de proposer un plan d’action contre la fraude fiscale : en réalité, un ensemble de mesures en trompe-l’œil, dont la plupart, présentées dans un plan de communication habilement ficelé, n’auront que…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le mythe du renouveau macronien dans les eaux troubles de la « raison d’Etat »

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents