« Chris the Swiss », de Anja Kofmel : Risque mortel

Dans Chris the Swiss, Anja Kofmel livre le portrait complexe d’un reporter de guerre.

Christian Würtenberg était un reporter de guerre suisse qui, à 26 ans, est parti couvrir la guerre de l’ex-Yougoslavie. Il y a trouvé la mort lors du siège de Vukovar, en Croatie, dans des circonstances troubles, alors qu’il avait revêtu l’uniforme d’un groupe para­militaire d’extrême droite. Sa cousine de seize ans sa cadette, Anja Kofmel, devenue réalisatrice, a voulu en savoir davantage sur ses derniers jours.

Chris the Swiss est son premier long-métrage. Elle est allée sur place pour récolter des témoignages, en s’aidant des cahiers de notes laissés par son cousin. Elle a retrouvé des sons et des images d’archives où il figure.

Il reste 62% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents