Conférence gesticulée : Culture au poing levé

Forme singulière de prise de parole publique conçue par Franck Lepage, la « conférence gesticulée » connaît un succès grandissant. La Ferme du Buisson, en Seine-et-Marne, lui consacre un festival.

Anaïs Heluin  • 10 octobre 2018 abonné·es
Conférence gesticulée : Culture au poing levé
© photo : DR

Ils sont enseignants, éducateurs, sociologues, aides-soignants, ethnologues… Militants pour la plupart mais pas tous. Animés en tout cas par une colère, un désir d’exprimer une injustice dont ils ont été ou sont encore victimes ou témoins et de partager des savoirs qui, lit-on sur le site de l’association d’éducation populaire politique L’Ardeur, « ne sont pas légitimés par une instance universitaire ou par le CNRS », les conférenciers gesticulants sont aujourd’hui près de 300 à travers la France.

Franck Lepage n’aurait pu imaginer une telle postérité lorsque, en 2004, il déballe au théâtre des Carmes, à Avignon, son expérience d’animateur socioculturel et démonte

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 7 minutes