Permis de tuer

Ces faux-culs s’indignent de la disparition de Kashoggi tout en vendant des flingues à Riyad.

Sébastien Fontenelle  • 17 octobre 2018 abonné·es
Permis de tuer
© photo : Yasin AKGUL / AFP

M****onsieur Salmane (Mohammed ben), prince héritier de Saoudie, qui nous a récemment été vendu par des journalistes français (1) comme le gars formidable qui allait enfin « tout changer » (2) dans son pays pour en faire une espèce d’Éden démocratique – M. Salmane, disais-je, est donc

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes