Ambivalences « gayfriendly »

La sociologue Sylvie Tissot a enquêté sur deux quartiers gentrifiés de Paris et de New York où des communautés homosexuelles sont implantées et bien visibles.

Olivier Doubre  • 21 novembre 2018 abonné·es
Ambivalences « gayfriendly »
© photo : ANGELA WEISS/AFP

Durant une longue enquête fouillée, la sociologue Sylvie Tissot s’est immergée dans le Marais parisien et dans une partie du quartier de Brooklyn, Park Slope, à New York, pour observer les évolutions à l’égard de l’homosexualité, dont la présence est fièrement affichée dans les rues. Connue

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 3 minutes