Gilets jaunes : Les insoumis en appui

Mélenchon dispute à l’extrême droite le soutien aux gilets jaunes. Les autres partis de gauche hésitent. Au cœur du dilemme : la place de l’écologie.

Plus de 280 000 personnes, des blocages qui se poursuivaient encore mardi… Par son ampleur et sa pugnacité, le mouvement populaire des gilets jaunes a de quoi faire pâlir d’envie les syndicats et partis politiques, bien en peine, en 2018, de mobiliser autant de forces. Polymorphe, multipliant les revendications, le mouvement prend un tour tragique quand les très nombreux blessés et le décès d’une manifestante dès le samedi 17 novembre au matin n’arrêtent pas les autres. Frénétique, aussi, quand on sait qu’un acte II est prévu le 24 novembre. « Bien sûr, le 24 novembre avec les gilets jaunes. Pour le pouvoir d’achat, contre le budget pour les riches, pour l’écologie populaire », a tweeté Jean-Luc Mélenchon dimanche. À gauche, La France insoumise est la seule formation politique à afficher un soutien sans faille au mouvement, là où tous les autres affirment néanmoins le « comprendre ». À l’extrême droite en revanche, tous se sont engouffrés : Louis Aliot, Marine Le Pen, Florian Philippot, Nicolas Dupont-Aignan… « La France insoumise, qui dispute à l’extrême droite aujourd’hui dominante la représentation politique du “peuple-populaire”, s’est directement liée au mouvement dans le plus total respect de ses caractéristiques d’autonomie et d’auto-direction », défendait, le 19 novembre, le leader des insoumis sur son blog. Un appui revendiqué en opposition au mépris affiché par la macronie. En écho à l’expression du président de la République, qui avouait avoir été incapable de « réconcilier la base et le sommet ». « Ce sont toujours les mêmes qui sont obligés de faire des efforts, constate Corinne Morel Darleux, conseillère régionale Auvergne-Rhône-Alpes, et membre du Parti de gauche, je ne peux pas m’empêcher de penser à Emmanuel Macron qui faisait du jet-ski cet été dans une réserve naturelle. »

Il reste 59% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents