« Les jeunes agenouillés ont été inscrits au rang des humiliés de l’histoire »

L’arrestation de 154 jeunes à Mantes-la-Jolie le 6 décembre est d’une symbolique dévastatrice. Témoignage d’une enseignante confinée dans le lycée Saint-Exupéry, à quelques mètres de l’opération choc.

Ingrid Merckx  • 12 décembre 2018 abonné·es
« Les jeunes agenouillés ont été inscrits au rang des humiliés de l’histoire »
© photo : Des lycéens de Marseille prennent la pose de leurs camarades de Mantes-la-Jolie, le 11 décembre.crédit : GERARD JULIEN/AFP

Écoutés pas matés ! C’est le cri des lycéens choqués par la répression qui s’est abattue sur le mouvement contre la réforme du bac et Parcoursup, démarré début décembre. Notamment l’arrestation violente de 154 jeunes à Mantes-la-Jolie (Yvelines), contraints de se mettre à genoux les mains sur la tête, certains menottés, et filmés par un policier grinçant : « Voilà une classe sage… » La vidéo a circulé à la vitesse d’une arme de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 5 minutes