Quand le vert se mêle au jaune

Les écolos rejoignent les opposants aux hausses de taxes sur l’urgence des changements et une nécessaire justice sociale.

La marche mondiale pour le climat du 8 décembre a revêtu un costume spécial dans plusieurs villes françaises. Au milieu des ours polaires et des orangs-outans en peluche, des coquelicots et des marguerites en carton, des gilets jaunes apparaissaient comme de nouvelles alertes lumineuses. Les slogans habituels – « On est plus chauds que le climat ! » ou « Des petits pas, des petits pas, toujours des petits pas » sur un air bien connu de Serge Gainsbourg – côtoyaient ceux associant les gilets jaunes et la…

Il reste 89% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents