Bienvenue sur ma liste !

Pour les européennes, partis et mouvements de gauche mettent en avant des candidats issus de syndicats, d’ONG, d’associations ou de la société civile. Une pratique ancienne mais qui est devenue incontournable et en dit long sur la crise démocratique.

Agathe Mercante  • 23 janvier 2019 abonné·es
Bienvenue sur ma liste !
© photo : Manon Aubry, tête de liste de La France insoumise, ex-porte-parole d’Oxfam France, est spécialiste de l’évasion fiscale.crédit : STEPHANE DE SAKUTIN/AFP

Avant d’accepter, l’ex-porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, qui n’a jamais été encartée dans aucun parti politique, s’est écrit une lettre. « Je me suis promis de ne pas faire de langue de bois, de ne pas tirer profit des avantages d’un élu, de ne pas sacrifier l’équilibre de ma vie personnelle à la politique… Bref, de rester fidèle à moi-même et à mes combats », explique la tête de liste de La France insoumise pour les élections européennes. Charge à elle de s’y tenir, et à ses amis – à qui elle a aussi adressé cette lettre – de la rappeler à l’ordre

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 6 minutes