Goliarda Sapienza : l’art du « je »

La traduction française de son journal intime et de L’Université de Rebibbia dévoile de nouveaux visages de Goliarda Sapienza. Et confirme sa place parmi les grands auteurs du XXe siècle.

L ’Art de la joie, célèbre en France et en Italie depuis sa publication en 2005 chez Viviane Hamy, est souvent présenté comme un roman largement autobiographique. Entre Goliarda Sapienza (1924-1996) et son héroïne Modesta, dit-on, il y aurait davantage qu’un goût partagé pour la liberté et pour l’amour. Plus qu’un désir commun de connaissance et qu’une utopie égalitaire déçue par l’histoire.

La lecture des Carnets et de L’Université de Rebibbia confirme cette thèse tout en invitant à la préciser. À y apporter des nuances, comme l’ont déjà fait plusieurs livres publiés depuis 2012 par le même éditeur, Le Tripode, engagé dans la traduction de l’œuvre complète de l’auteure sicilienne, dont l’audace n’était guère en phase avec l’Italie conservatrice de son époque.

Depuis Moi, Jean Gabin, où, en parallèle de son admiration pour l’acteur français, elle fait la généalogie de l’anarchisme familial, chaque publication révèle un aspect de la personnalité révoltée de Goliarda Sapienza et de son rapport à l’écriture. Passionnante, l’immersion fait penser à celle offerte par l’œuvre de Virginia Woolf, citée à plusieurs reprises dans les Carnets, ou de son contemporain Witold Gombrowicz. Comme ces deux auteurs, Goliarda invente dans chaque livre une manière singulière de mettre en mots son rapport personnel au monde. Sa lutte contre tous les carcans. Contre elle-même aussi, chez qui les grandes joies côtoient toujours de profondes tristesses. Dont la façon de « vivre “dans l’instant”, et pleinement, comme si cet instant était le temps entier » qu’il lui était accordé de vivre, ne va pas sans une obsession de la mort, qui traverse ses notes sous le petit nom de « Certa ».

Il reste 51% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents