La réalité dépasse l’affliction

En 2019, j’envisage d’écrire un œuvre fondée sur une idée neuve et originale : l’un des personnages pourrait être un prosateur imbuvable, genre un mec homophobe, islamophobe et sexiste au dernier degré.

Sébastien Fontenelle  • 8 janvier 2019 abonné·es
La réalité dépasse l’affliction
© photo : EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / AFP

Pour la nouvelle année – que je te souhaite, au passage, follement heureuse (1) –, j’ai pris, comme tout le monde, quelques bonnes résolutions. Tamment : je me suis dit que j’allais peut-être me lancer dans l’écriture d’une œuvre de fiction (disons une œuf, pour aller plus

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes