« Les gilets jaunes expriment un nouveau type de citoyenneté »

Le politiste Philippe Marlière voit le mouvement comme la révolte d’un « prolétariat ubérisé », ambivalent sur la démocratie, l’impôt et l’État.

Olivier Doubre  • 23 janvier 2019 abonné·es
« Les gilets jaunes expriment un nouveau type de citoyenneté »
©photo : Aux Invalides, à Paris, durant l’acte 10 des gilets jaunes, le 19 janvier. crédit : Antoni Lallican/afp

Engagé à gauche, passé par plusieurs organisations de la gauche de la gauche, Philippe Marlière (1) analyse les transformations et les exigences nouvelles de citoyenneté portées par le mouvement des gilets jaunes. Et les difficultés où se trouvent les partis de gauche pour les suivre.

En rediscutant les fondamentaux de la citoyenneté, les gilets jaunes sont-ils en passe de devenir des citoyens d’un nouveau type ?

Philippe Marlière : Dans une certaine mesure, on assiste avec ce mouvement à la naissance d’un nouveau genre de citoyenneté. Comme certains l’ont

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 5 minutes