Place au doc

À Biarritz, le Fipadoc entame sa première édition avec une centaine de films. Un programme ambitieux, de Rithy Panh à Didier Cros.

Jean-Claude Renard  • 22 janvier 2019 abonné·es
Place au doc
© Photo : « Les Tombeaux sans noms », de Rithy Panh. crédit : dr

D isons que j’étais mort, et tous les miens aussi, ou presque. […] Qui fera le deuil de vivre ? interroge Rithy Panh dans le chapitre liminaire de ce documentaire, Les Tombeaux sans noms. Pas moi. J’ai voulu aller avec les morts. Non pour m’allonger auprès de ma mère, sur les planches de bois, et auprès de mes sœurs disparues, et de mon père affamé, et de ma petite-nièce qui croquait du sel, et de mes

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 4 minutes