Bâtisseurs d’un monde meilleur

Implantés en Île-de-France depuis 2012, les Compagnons bâtisseurs animent des ateliers de bricolage et mènent des chantiers d’autoréhabilitation avec les habitants de logements dégradés.

B onjour madame, c’est les Compagnons bâtisseurs. Vous avez vu les affiches ? On est là pour vérifier que vous n’avez pas de fuite d’eau. Vous voulez bien nous laisser entrer ? » La porte s’entrouvre. Brahim Meziane, la trentaine souriante, n’a pas son pareil pour déjouer la méfiance de certains habitants.

Ce jour-là, l’animateur technique de l’atelier de Clichy-sous-Bois et une dizaine d’animateurs et de bénévoles des autres ateliers des Compagnons bâtisseurs en région parisienne mènent une action d’envergure dans la copropriété de La Pelouse. Alertés par Urbanis (1), qui s’inquiète de la consommation excessive d’eau de cette copropriété, due sans doute à des fuites ou à des compteurs défectueux, les compagnons bâtisseurs ont, trois jours durant, enchaîné les visites d’appartement. Une occasion d’installer des mousseurs sur les robinets n’en disposant pas et de faire un peu de prévention-information. « Avec ce dispositif, vous pouvez réduire votre consommation d’eau de 50 % », explique Brahim à une habitante. « C’est gratuit, ne vous en faites pas », la rassure l’animateur quand elle s’enquiert du coût de l’installation. Puis il lui demande si elle a d’autres problèmes dans son appartement.

Ce type d’action n’est pas au centre des missions de l’association des Compagnons bâtisseurs, dont l’objectif est d’abord de lutter contre le logement indigne. « Il est très rare que nous fassions une action en lien avec des sociétés privées. Elles font appel à nous car nous sommes pratiquement les seuls acteurs sur le terrain, et les habitants nous ouvrent la porte plus facilement qu’à des intervenants inconnus. Sans nous, ce genre d’action serait presque vain », explique Élise Bourdon, l’animatrice habitat de l’atelier de Clichy-sous-Bois. Pour elle, jeune urbaniste, c’est aussi un moyen d’élargir le périmètre d’action de son atelier. « Cette prestation nous permet de rencontrer beaucoup d’habitants qui ne nous connaissent pas encore ou qui n’ont jamais osé venir à notre rencontre, et qui pourraient être intéressés par ce que nous proposons : dépannage pédagogique, chantier d’autoréhabilitation, cours de bricolage… » Dans ce quartier, les logements sont en effet très souvent dégradés et l’action de l’association se révèle salvatrice pour beaucoup de foyers, notamment lorsque les bailleurs n’assurent pas leur mission d’entretien.

Les Compagnons bâtisseurs d’Île-de-France voient le jour en 2012, lorsque l’association Bien habiter en Seine-Saint-Denis, cofondée par Olivier Horvais, aujourd’hui directeur de l’association, rejoint le mouvement. « Notre idée était d’accompagner des personnes dans les petits travaux de bricolage et l’entretien de leur logement et, à travers cela, de les aider sur d’éventuelles problématiques d’insertion, expose-t-il. Lorsque nous nous sommes rendu compte que nous étions en train de réinventer ce que les Compagnons bâtisseurs faisaient déjà depuis plus de vingt ans, nous nous sommes joints à eux. »

Le projet est alors financé par l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé), la Fondation de France et la Fondation Abbé-Pierre, qui aident à déterminer les territoires sur lesquels agir et convainquent les partenaires. En 2012, le premier atelier ouvre à Montreuil « sous l’égide de l’Association nationale des compagnons bâtisseurs, car il fallait une structure déjà connue et légitime pour être crédible face aux bailleurs et aux pouvoirs publics », souligne Olivier Horvais. C’est seulement en 2014 que l’Association des compagnons bâtisseurs Île-de-France est devenue porteuse des projets. Villetaneuse, L’Île-Saint-Denis, La Courneuve, Bobigny… Dix ateliers de quartier ont depuis ouvert et développent leurs actions sur deux axes : l’individuel et le collectif.

Dépannages pédagogiques

Il reste 56% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Réinventer les possibles

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents