L’ESS, une idée d’avenir !

Riche de deux siècles d’histoire, l’économie sociale et solidaire est plus que jamais un outil d’émancipation et de transformation. Mais, face à la pression libérale, elle doit faire des choix décisifs.

Jean-Philippe Milesy  • 14 février 2019 abonné·es
L’ESS, une idée d’avenir !
©photo : Deux millions d’emplois, l’ESS ? Certes, mais comment évoluent-ils ? crédit : CAIA IMAGE/SCIENCE PHOTO LIBRA

N ous voulons un monde meilleur : construisons-le et incarnons ensemble l’économie de demain. » C’est sur cette invite que se conclut l’important document adopté en décembre par ESS-France, structure faîtière de l’économie sociale et solidaire instituée, en rupture avec le ton et le positionnement adoptés auparavant. Pour nous qui militons pour une ESS outil d’émancipation, pour une transformation sociale radicale, nous ne pouvons que souscrire à un tel vœu. Vivrions-nous un « moment ESS » ? En tout cas, comme l’écrit Christian Laval, l’heure est arrivée d’un choix décisif pour ses acteurs. La pression libérale est telle, la politique suivie par le gouvernement et par le haut-commissaire à l’ESS, Christophe Itier, représente un tel changement de paradigme qu’il s’agit pour l’ESS

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Économie
Temps de lecture : 7 minutes