Ligue du LOL : « Des formes policières de rappel à la norme dominante »

Elsa Dorlin analyse les processus de pouvoir mis au jour dans l’affaire de la Ligue du LOL et les situe historiquement.

Olivier Doubre  • 6 mars 2019 abonné·es
Ligue du LOL : « Des formes policières de rappel à la norme dominante »
© crédit photo : AJ PHOTO / BSIP

La philosophe Elsa Dorlin (1) travaille sur l’histoire et la construction sociale des systèmes de domination. Ses recherches proposent une perspective intersectionnelle, refusant d’isoler par exemple les normes relatives aux genres, aux classes ou aux races, pour mettre au jour les divers rapports de pouvoir. Son premier ouvrage retraçait ainsi avec brio l’importance de ces questions pour la construction de la nation française (2). Elle analyse ici les comportements des membres de la Ligue du LOL, en montrant qu’ils traduisent une norme dominante implicite et reflètent

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 6 minutes