Ringard, Marx ?

Dans l’un de ses derniers textes, Léon Trotsky livre un décryptage du système capitaliste qui apparaît extrêmement contemporain.

La propagande et l’hégémonie néolibérales nous ont habitués, depuis près d’un demi-siècle, à appréhender Marx et le marxisme comme appartenant à un âge lointain et à une idéologie définitivement déconsidérée par l’histoire. Certes, le « socialisme réel », stalinien et/ou maoïste, et son cortège de déportations, répressions arbitraires et assassinats de masse en sont assurément la cause. Doit-on pour autant cesser de lire Marx (et Engels) ? Leur analyse du capitalisme est-elle si archaïque et intrinsèquement criminelle ? Relève-t-elle définitivement d’une vision profondément datée du système économique ? Enfin, un texte de 1939 présentant un choix d’extraits du « Livre » premier du Capital aurait-il encore un intérêt pour un lecteur de 2019 ?

C’est bien ce qui apparaît à la lecture de cette introduction à la sélection de parties du Capital, maître ouvrage de la théorie marxiste, choisie par Trotsky. C’est l’un des tout derniers écrits de l’opposant historique à Staline, qui, après avoir été le fondateur et l’implacable chef de l’Armée rouge au lendemain de la révolution d’Octobre 1917, vient à peine de fonder la Quatrième Internationale, alors que le fascisme menace aux quatre coins de la planète. Acquiesçant à la demande de l’éditeur Alfred O. Mendel de la maison new-yorkaise Longmans, Green & Co. pour sa collection intitulée « Les pensées vivantes », Trotsky propose alors une présentation de Marx qui, quatre-vingts ans après sa rédaction, semble plus actuelle que jamais !

Il reste 51% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Décote, départ à 64 ans, valeur du point… On vous dit tout sur la réforme des retraites

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents