Dossier : Femmes et sports : Terrains à déminer

Médias : Un plafond de verre fissuré

Journalistes, consultantes, les femmes sont de plus en plus nombreuses dans les émissions de sport, principalement autour du foot. Une présence fondée sur leur légitimité professionnelle.

Qu’on se souvienne : « Télé Foot », à la fin des années 1980, sur TF1. Marianne Mako est aux côtés de Thierry Roland et de Jean-Michel Larqué. Disparue récemment, elle est la première femme à parler football à la télévision, la première, entre 1987 et 1997, à apporter son regard, ses analyses, à interviewer les joueurs, à assurer également une chronique intitulée « Crampons aiguilles ». Elle avait commencé dans la rubrique sport à Sud-Ouest, RMC, France Inter et Libération, avant d’être repérée par Didier Roustan. Avant aussi de se confronter au sexisme ordinaire et assumé de Thierry Roland, qui refusait la présence de femmes dans le ballon rond. Pionnière et passionnée, Marianne Mako avait ouvert la voie.

Elle ne serait plus seule aujourd’hui. Estelle Denis et Candice Rolland, sur L’Équipe TV, Nathalie Iannetta sur TF1, Laure Boulleau sur Canal+, Margot Dumont et Anne-Laure Bonnet sur BeIN Sports, Carine Galli sur W9, M6, L’Équipe TV et RFI, Annie Gasnier, sur RFI encore… On pourrait ajouter Céline Géraud, qui a longtemps animé « Stade 2 », sur France 2, puis « Tout le sport », sur France 3, avant de partir sur RMC, ou encore Isabelle Ithurburu, côté rugby sur Canal+… S’il aura fallu attendre cette année pour voir une femme arbitre centrale d’un match de Ligue 1 (Amiens-Strasbourg), en l’occurrence Stéphanie Frappart, elles sont nombreuses aujourd’hui, ces journalistes et consultantes, à intervenir dans les médias.

Il reste 66% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents