Revue « Débordements » : lire le cinéma

La revue en ligne Débordements lance un premier numéro sur papier. Réjouissant.

Au bout de sept années d’activité sur Internet, la revue de cinéma Débordements se déploie également sur le papier. Un premier numéro vient de paraître, très élégant, qui dénote une semblable exigence quel que soit le support. Un éditorial collectif (même si la revue papier a un rédacteur en chef, Raphaël Nieuwjaer) réaffirme le principe qui a présidé à la naissance de Débordements : quelques amis, jeunes, créent un « lieu de paroles, une zone qui invente son propre temps et ses propres conditions pour essayer de penser ».

Les deux termes qui accompagnent le nom de la revue, « critique » et « recherche », en situent la réjouissante ambition. On est moins dans le jugement de valeur que dans des tentatives d’éclaircissement et de prolongement par la pensée du geste cinématographique.

Il reste 56% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Emparons-nous du local et refondons la démocratie

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents