Un pouvoir consolateur

Le leader des Veils signe un premier album solo d’une fascinante et émouvante beauté.

Jacques Vincent  • 25 juin 2019 abonné·es
Un pouvoir consolateur
© crédit photo : Alberto Pezzali/afp

On ne va pas faire semblant. Semblant d’être familier des Veils, de leur musique et de leurs cinq albums parus depuis 2001. Ce n’est pas le cas. Ils font partie de ces groupes dont on connaît le nom mais dont on

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 2 minutes