La démocratie ? D’accord, mais…

Le Monde préfère morigéner les Brexiters, comme il l’avait fait des Français·es qui avaient voté contre le TCE en 2005.

Le Brexit, franchement ? Jusqu’à tout récemment, je n’y comprenais à peu près plus rien. Je me suis donc astreint, depuis quelques semaines, à lire ce qui s’en dit dans la presse comme il faut – et en particulier dans Le Monde, qui est comme on sait (et comme l’assurent en tout cas celles et ceux qui le confectionnent) notre quotidien (vespéral) « de référence ». Et dans tout ça, il y a décidément quelque chose qui me chiffonne très fort (et me taponne [1], même, disons le mot) : c’est l’occultation à peu près systématique, par le commentariat dominant, du minuscule détail que les Britanniques ont majoritairement voté, en juin 2016 – et quoi qu’on en pense par ailleurs (2) –, pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Un peu – beaucoup – comme les Français·es avaient, en 2005, dit non au TCE : choix qui, déjà, leur avait immédiatement valu de se faire tancer d’abondance – et, à vrai dire, copieusement insulter – par l’éditocratie hexagonale, que cette opération démocratique avait sortie de ses gonds. Là, c’est pareil.

Il arrive encore que Le Monde mentionne la réalité du référendum de juin 2016 dans ses reportages made in England, comme lorsque, par exemple, sa journaliste Raphaëlle Bacqué, envoyée spéciale à Doncaster (Yorkshire) – dans ce qu’elle appelle « cette Angleterre périphérique si semblable à la France périphérique (3) » –, où elle assiste à un meeting du tribun d’extrême droite Nigel Farage, cite la propriétaire d’un salon de toilettage pour chiens, rencontrée sur place, qui lui rappelle « cette chose simple : quitter l’UE veut dire quitter l’UE (4) ».

Il reste 48% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Un message positif

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents