Quand la haine paie

La condamnation d’Éric Zemmour, loin de lui porter préjudice, lui a ouvert de nouvelles opportunités.

Sébastien Fontenelle  • 25 septembre 2019 abonné·es
Quand la haine paie
© crédit photo : RAYMOND ROIG / AFP

Tout se passe plutôt bien, ces temps-ci, pour les producteurs de fiel – merci pour eux.

L’essayiste d’extrême droite Éric Zemmour a été, le 18 septembre dernier, définitivement condamné à 3 000 euros d’amende, pour incitation à la haine : la Cour de cassation a considéré

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes