Dossier : SNCF : Au bord de la falaise libérale

SNCF : un tournant social à haut risque

La SNCF et ses futurs concurrents renégocient les conditions de travail et le groupe public prépare des mouvements de mobilité.

Plus 30 % : c’est ce que coûterait le statut de cheminot par rapport aux conditions d’embauche dans le privé, selon la direction de la SNCF, sans qu’aucune étude sérieuse ait jamais été produite sur le sujet. C’est donc le gain de productivité que la SNCF va demander à ses 140 000 agents dans les prochaines années. Pour cela, les suppressions de postes s’amplifient (2 000 en 2019), des services sont fusionnés et les métiers sont redéfinis avec davantage de polyvalence. « Du fait des évolutions technologiques, la moitié des salariés vont changer de poste dans les huit ans qui viennent », affirmait un cadre de la SNCF dans Les Échos, le 19 septembre. Ces bouleversements entraînent une situation sociale à haut risque pour les cheminots, victimes par ailleurs d’un discours sur leurs avantages acquis, largement fantasmés.

Le procès France Télécom, qui a fait comparaître au printemps sept anciens cadres pour harcèlement managérial, a remis dans la lumière les conséquences dramatiques que peut avoir ce type de réorganisation à marche forcée. Il semble avoir eu un impact sur les discours de la direction de la SNCF, qui met aujourd’hui l’accent sur le « programme sans précédent de développement des compétences de près d’1 milliard d’euros ». Mais ni la vitesse ni la profondeur des réorganisations ne sont remises en question. « C’est violent, ce sera violent », prévenait en mars Jean-Pierre Farandou, nouveau patron de la SNCF à partir du 1er janvier 2020, à des journalistes, dont celui du Monde, en évoquant la vie d’une entreprise soumise à la concurrence sur les marchés du ferroviaire. C’est également la crainte des syndicats du groupe, qui alertent sur des taux de démissions sans précédent et des indicateurs sociaux dans le rouge.

Il reste 61% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents