Palestine, l’histoire vraie

Roland Nurier met en lumière le discours sioniste en tant qu’idéologie coloniale.

L’homme qui proclama la création unilatérale d’Israël, le 14 mai 1948, David Ben Gourion, eut ce mot qui résume tout : « Nous avons pris leur pays. » Cet aveu terrible est cité par Roland Nurier en exergue de son film Le Char et l’Olivier. À l’aide d’archives et d’entretiens avec des historiens, des journalistes engagés et des personnalités comme Leïla Shahid et Elias Sanbar, le documentariste s’attache à rétablir des vérités fondamentales sur les origines du conflit israélo-palestinien.

Il reste 75% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents