Tolkien, Voyage en Terre du Milieu : L’origine d’un monde

La BNF consacre une somptueuse exposition à Tolkien, mais évacue un peu vite des questions dérangeantes sur l’auteur du Seigneur des anneaux.

Pour qui ne serait pas déjà un peu accoutumé à son univers, ou ne le connaîtrait que par le truchement des adaptations cinématographiques de ses deux maîtres livres, Bilbo le hobbit et Le Seigneur des anneaux, l’impressionnante exposition que la Bibliothèque nationale de France (BNF) consacre à John Ronald Reuel Tolkien – et dont l’organisation suscite, sérieux bémol, la colère des agents du service de l’accueil (lire encadré) – peut se révéler d’abord un peu déroutante. Car, d’évidence, elle présuppose…

Il reste 90% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents