À propos de « violence politique et sociale »

La démocratie, déjà abîmée, a été plus profondément encore dégradée par Emmanuel Macron.

Sébastien Fontenelle  • 29 janvier 2020 abonné·es
À propos de « violence politique et sociale »
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Dans l’avion présidentiel qui les ramenait d’Israël, Emmanuel Macron, lis-je sur le site d’une chaîne dite « d’info », « s’est emporté », devant quelques journalistes méticuleusement triés, contre « “les discours politiques extraordinairement coupables” affirmant que la France est devenue une dictature,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes