Pierre Vidal-Naquet, cette vigie qui nous manque…

François Dosse propose une belle biographie de l’historien spécialiste de la Grèce ancienne et inlassable militant des droits humains, actif contre la guerre d’Algérie ou la politique impérialiste israélienne.

Lors d’un colloque international, en juin 1992 à Paris, consacré à « l’année 1942 et les juifs en France », à l’initiative notamment de l’historienne spécialiste de la Shoah Annette Wieviorka, soit cinquante ans exactement après la terrible rafle du Vél’ d’Hiv’, un homme s’effondre en pleurs à la tribune, dévasté, tout en tentant de poursuivre son propos. Pierre Vidal-Naquet est alors en train de lire, devant un public bouleversé lui aussi, saisi par l’émotion, le journal que son père, Lucien, juif, grand avocat, assistant de l’ancien socialiste et président de la République Alexandre Millerand, a tenu de septembre 1942 jusqu’au jour de son arrestation (et de celle de sa femme) à Marseille en février 1944 par la Gestapo. Le prélude à leur déportation à Auschwitz – dont ils ne reviendront pas.

Extrêmement douloureux, l’épisode est source d’une véritable catharsis chez le chercheur, mais peut-être aussi une sorte de conclusion à « la brisure et [à] l’attente » que furent les années d’après-guerre pour cet immense historien de la Grèce ancienne, pour reprendre le titre du premier tome (1930-1955) de ses Mémoires, parus en 1998 (1).

Au fil de sa lecture, ce jour-là, le spécialiste de Platon ne peut se contrôler face à l’événement qui le marqua à jamais : la disparition soudaine de ses parents, arrêtés alors qu’il a 14 ans. Il rentre de l’école lorsque ses camarades de classe, prévenus du drame, quadrillent son quartier à Marseille et réussissent à le rattraper pour lui dire de ne pas rentrer chez lui, lui évitant ainsi le destin funeste de ses parents.

Pierre Vidal-Naquet, caché ensuite par les Justes de la Drôme protestante, autour de Dieulefit, survit à la guerre. Et se consacre ensuite à la discipline historique,

Il reste 75% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents