« Un siècle de réfugiés » : Tragédie séculaire

Avec Un siècle de réfugiés, l’historien Bruno Cabanes retrace une histoire de l’exil à travers l’image. Une histoire toujours recommencée.

Les photos de ces peuples en exil, déplacés, réfugiés sont légion dans la presse, au quotidien. Avec leurs foules denses, ramassées, cadrées en plongée, leurs visages de femmes et d’enfants anonymes, de tristes hères en souffrance, trimbalant la mouise au corps. Lorsque l’on regarde ces images – si tant est qu’on les regarde réellement –, qu’est-ce qu’on peut comprendre de l’expérience concrète de l’exil ? « Fuir son pays, observe en préambule Bruno Cabanes, tout abandonner en quelques heures, confier sa…

Il reste 90% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents