Bernie 2022

À chaque fois que nous nous demandons qui, à gauche, pourrait nous éviter un désastre, la seule réponse possible est : personne, pourquoi ?

Tu l’as probablement remarqué : on rit moins, dans ce pays, depuis que M. Macron s’y est mis. Il s’en faut de peu, même, qu’on n’y pleure, jour après jour, de dépit ou de rage. Ce n’est pas qu’on s’y soit spécialement ébaudi·e sous les règnes de MM. Sarkozy (qui était par surcroît flanqué de Brice Hortefeux) et Hollande (qui l’était de Manuel Valls), non plus d’ailleurs que sous ceux, auparavant, de MM. Mitterrand et Chirac – lesquels, déjà, étaient tous, comme on sait, à des degrés divers et selon des…

Il reste 81% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.