Sartrouville, le rancard du jeune public

Référence jeunesse, la biennale Odyssées en Yvelines met l’accent pour sa 12e édition sur la pluridisciplinarité. Un riche laboratoire de formes et de récits, et un moment de partage.

Le 28 janvier, aux alentours de 8 h 30, un groupe se forme dans un coin du hall de la gare Saint-Lazare, à Paris. À chaque personne qui arrive, une équipe d’accueil remet des billets de spectacle, un dossier et un sac en tissu à l’effigie de la biennale Odyssées en Yvelines. La plupart travaillent à la direction ou à la programmation de théâtres situés un peu partout en France. Une petite partie vient de plus loin, par exemple du Québec ou d’Allemagne. Si le festival a commencé le 13 janvier, c’est le…

Il reste 89% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents