Le confinement sous l'œil de Gil : #9 le surmenage numérique

Coincé en appartement à Paris, le photographe Gil Lefauconnier nous livre le journal visuel de ses états d'âme. Et il nous inspire à notre tour. Aujourd'hui, l’agenda de nos apéros, anniversaires, soirées en familles dispersées, télétravaux, boucles d’échange de blagues sur le coronavirus (stop !!!)

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Au début déferla en masse la production humoristique venue d’Italie, en avance dans l'expérience du confinement. Nous avons créé, à gorge déployée, des boucles pour échanger vidéos, dessins, photos, blagues. Très vite, nous avons adoptés les nouveaux vocables-valise (apérovirus, coronanniversaires), jeunes et moins jeunes, découvrant les applis de communication en vogue (on en était resté à Skype) : Zoom, Hangout Meet, Houseparty… La nique au confinement. Nous expérimentons une communication sans corps, décrypte l’anthropologue David Le Breton. Vous aviez dit isolement ?

© Politis

L’overdose d’échanges, plutôt ! Textos, message WhatsApp ou Telegram, plates-formes de télétravail, téléconférences… , nous subissons le zapping relationnel et le multitasking. Au point que l’école de management de Grenoble propose un guide pour faire barrage à la sur-sollicitation numérique. Alors, abandonner les apéros virtuels ? Pas d'accord, le site 01net donne des conseils pour « entretenir la flamme ». Des voisins ont trouvé une parade pour trinquer quand même. C’est en Italie, bien sûr. Buona salute a tutti !

Et vous, ce sont deux pots de yaourt avec un fil de coton, sur votre 4e photo ?

Pour lire tous les épisodes de la série photo : L'œil de Gil, cliquez ici.


Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.