Le Collège de France, comme si vous y étiez !

Notre Voyage autour de nos chambres #48 vous propose une visite virtuelle dans le savoir le plus pointu grâce aux cours, conférences et autres archives sonores ou écrites du prestigieux Collège de France. Aussi bien de sciences humaines que de sciences « dures ».

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Avec le confinement, les enseignements du Collège de France ont été évidemment, comme ailleurs, suspendus. Aussi, la diffusion libre et gratuite des savoirs de cette prestigieuse institution, qui fait partie de sa mission depuis 1530, se poursuit sur son campus numérique, permettant d’explorer plus de 10 000 documents audiovisuels et proposant en intégralité les cours et colloques des professeurs dans toutes les disciplines. Des ressources innombrables, dont voici quelques exemples…

Si vous ne l’aviez jamais vue, c’est une bonne occasion. Vous pouvez « assister » comme si vous y étiez à l’extraordinaire « Leçon inaugurale » de l’historien Patrick Boucheron, spécialiste de l’Italie de la fin du Moyen Âge et de la Renaissance. Cette Leçon, vraiment exceptionnelle, de celui qui venait d’être élu pour la Chaire « Histoire des pouvoirs en Europe occidentale (XIIIè-XVIè siècles) », se déroulait en effet le 17 décembre 2015, soit à peine un mois après les sanglants attentats à Paris et St-Denis du 13 novembre. Intitulée « Ce que peut l’histoire », le chercheur, s’apprêtant à présenter son enseignement sur l’époque médiévale et moderne en Occident, y fait le lien avec l’histoire la plus contemporaine et l’intérêt majeur de sa discipline, a priori tournée vers le passé, pour comprendre celle-ci. Du grand art !

Évidemment, tous les autres Cours de Patrick Boucheron, auteur de l’excellent Histoire mondiale de la France (Seuil, 2017), sont accessibles et plus passionnants les uns que les autres. Mais ce « campus numérique » est aussi l’occasion de découvrir des domaines les plus divers et, sans doute souvent peu connus, à celui qui se plongera dans ce véritable trésor des savoirs. Ainsi, pour les amoureux de la littérature, on ne saurait trop vous conseiller les Cours et conférences du professeur Antoine Compagnon, qui vous fera voyager d’auteur en auteur, de Montaigne à Proust, mais aussi parmi les pages qui racontent la vie des chiffonniers de Paris. Mais on peut aussi s’intéresser aux réalités des migrations internationales, grâce aux remarquables travaux du démographe spécialiste de ces questions, François Héran. Et, on ne saurait se limiter aux « humanités », puisque les sciences dites dures tiennent aussi une place de choix. Avec, pour prendre un exemple très actuel, la conférence du professeur Philippe Sansonetti, titulaire de la Chaire « Microbiologie et maladies infectueuses », qui aborde la question « Que nous disent les sérologies ? » Ou « Quelle mondialisation pour l’après-crise ? », traitée par Marc Fontecave, titulaire de la Chaire « Chimie des processus biologiques ». En somme, ce sont des ressources quasi infinies, du plus haut niveau…

Lire aussi > Écouter Grup Yorum

Pour lire tous les articles de la série > #AutourDeNosChambres


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.