MaMaMa : une chaîne en or

L’association MaMaMa, créée pendant le confinement, s’est tournée vers le soutien aux mères les plus démunies, qui n’ont parfois pas de quoi acheter le lait de leurs nourrissons.

Trois prénoms pour faire un nom. Trois amies. Magali est photographe de plateau, Marguerite travaille dans le milieu bancaire sur des applications informatiques, Marielle est scripte. Elles se sont portées bénévoles auprès de l’AP-HP et de la Croix-Rouge au moment du confinement, œuvrant pour la plateforme Covidum, dispositif de suivi pour les victimes du Covid-19. De quoi être en prise directe avec les réalités, avoir connaissance des précarités et mesurer, dès les premières semaines du confinement,…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents