Gilles Raveaud : « Le gouvernement ne s’intéresse qu’aux entreprises »

Bien qu’inédit par son ampleur, le plan de relance du gouvernement actionne des leviers déjà éculés, déplore l’économiste Gilles Raveaud.

Erwan Manac'h  • 2 septembre 2020 abonné·es
Gilles Raveaud : « Le gouvernement ne s’intéresse qu’aux entreprises »
Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bezieux, et le Premier ministre, Jean Castex, le 26 août.
© Eric PIERMONT/AFP

Le pêle-mêle d’aides économiques que le gouvernement doit détailler le 3 septembre prolonge une séquence économique inédite. L’exécutif fait néanmoins fausse route en misant, encore et toujours, sur le seul secteur privé pour soutenir l’économie, estime Gilles Raveaud.

Le gouvernement s’apprête à déverser 100 milliards d’euros sur l’économie française, via divers instruments. Est-ce une bonne nouvelle ?

Gilles Raveaud : Il faut reconnaître que les sommes débloquées pour faire face à la crise sont considérables, que ce soit par les prêts garantis par l’État, le chômage partiel ou aujourd’hui le plan de relance. L’erreur du gouvernement, toutefois, est de ne s’intéresser qu’aux entreprises. Sa myopie trahit d’ailleurs, selon moi, une perte de connaissance -économique qui est générale, y

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Économie
Temps de lecture : 9 minutes