Les 5 failles de la 5G

Loin de la caricature macronienne, le nouveau réseau mobile suscite des interrogations légitimes qui remettent en cause le choix de la fuite en avant technologique.

Des milliards pour l’État L’État espère récolter au moins 2,2 milliards d’euros de la vente, le 29 septembre, des licences autorisant les opérateurs à émettre aux fréquences dévolues à la 5G. Voilà qui explique le volontarisme de l’exécutif, alors que la demande n’est pas farouche du côté des opérateurs, qui n’ont pas encore fini de déployer la 4G et la fibre optique. Contrairement à ses voisins allemand et italien, qui ont fait grimper les enchères jusqu’à 6 milliards, la France a choisi de partager une…

Il reste 93% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Éloge de l’intersectionnalité

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Appel pour les marches des libertés samedi 28 novembre partout en France

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.