Dossier : L’accord de Paris tombé aux oubliettes ?

La parole aux scientifiques : La banquise arctique

Politis donne la parole à des experts qui observent la catastrophe climatique en cours. Marie-Noëlle Houssais : « Les impacts des variations de la banquise sur la biodiversité sont notables. »

Marie-Noëlle Houssais, chercheure océanographe du Cercle polaire (CNRS) « La banquise arctique est vue comme une sentinelle du changement climatique car elle s’y révèle particulièrement sensible. Les quarante-deux années de données spatiales mettent en évidence des changements persistants dans l’ensemble des caractéristiques de la banquise, notamment la décroissance de son étendue (quelle que soit la saison considérée), de son épaisseur ou de son âge. En ce sens, les zones polaires sont à la fois le…

Il reste 87% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.