Dossier : Gouverner sans chef, c'est possible

Gouverner sans chef, ils l’ont fait ! Youth for Climate : horizontalité et autonomie

« On n’a pas peur du mot “politisés”, ce serait même contre-productif de le nier. »

Vendredi 15 mars 2019, près de 200 000 collégien·nes, lycéen·nes et étudiant·es français·es ont séché l’école pour dénoncer l’inaction des adultes face à l’urgence climatique. En France, Youth for Climate (YFC) a spontanément organisé les marches, mais le nouveau mouvement a dû rapidement réfléchir à ses contours. Lors de sa première assemblée nationale à Nancy, en avril 2019, la question « faut-il ou non structurer et organiser notre mouvement ? » s’est posée d’emblée. Le fait même de s’interroger prouve que le modèle traditionnel des associations ou des syndicats n’était pas une évidence. Pourtant, Anne-Laure Romanet, facilitatrice de mobilisations citoyennes qui a accompagné le mouvement dès ses débuts, raconte (1) que les deux coordonnateurs des marches « avaient recréé malgré eux une structure pyramidale » : « Ils étaient déchirés entre la peur de voir leur mouvement s’éteindre s’ils lâchaient du lest et les critiques qui leur étaient faites sur leur mode de fonctionnement. Nous avons donc fait un gros travail avec eux pour remettre le pouvoir au centre et les aider à définir le fonctionnement et l’organisation du mouvement. » Un fonctionnement qui s’appuie beaucoup sur les réseaux sociaux pour mobiliser et passe par la plateforme Discord pour l’organisation interne.

Il reste 65% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.