Caroline Izambert : « Avec le Covid, la santé a été désenclavée »

Coauteure de Pandémo-politique, Caroline Izambert analyse les conséquences de la crise sanitaire sur nos sociétés fragilisées, et notamment les injustices qu’elles engendrent.

Nous inaugurons ici une série d’entretiens sur la situation inédite provoquée par la pandémie de Covid-19, dont les conséquences, multiples, semblent illustrer ce que le philosophe Michel Foucault avait considéré comme une « nouvelle forme de gouvernementalité », désormais « biopolitique », liée à celle du néolibéralisme, c’est-à-dire une « rationalité politique à l’intérieur de laquelle sont posés les problèmes de la vie et de la population ». Le « cadre général d’une biopolitique », où pouvoir(s),…

Il reste 97% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.