Sabine Weiss : Du parti de la vie

Récompensée par le prix Women in Motion, photographe humaniste calée dans la poésie, Sabine Weiss publie aujourd’hui une somme considérable d’images saisies au hasard du quotidien, d’où ressort notamment une thématique autour de l’enfance. Entre âpreté et délicatesse.

Un visage terrassé par l’épuisement, la souffrance de la mendicité, l’injustice en gros plan (Tolède, 1949) ; un mouflet en culottes courtes, au seuil d’une porte, l’œil un peu sceptique devant l’objectif ; une voisine peut-être, fillette timide ou malicieuse (Malte, 1955) ; une petite gitane déroulant s07/01/2021on pas dans une chorégraphie presque sensuelle au milieu d’un groupe de guitaristes, tandis qu’une autre, enguenillée, pieds nus, au ras d’une gamelle s’accroche à une chaîne comme à un doudou…

Il reste 90% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.