« Séparatisme » : Une loi qui cible large

Dans le projet de loi contre le « séparatisme », débattu à partir du 1er février à l’Assemblée, les principes de la République que le gouvernement prétend conforter ont un net penchant autoritaire.

Michel Soudais  • 27 janvier 2021 abonné·es
« Séparatisme » : Une loi qui cible large
© Amaury Cornu/Hans Lucas/AFP

Les titres donnés par le gouvernement à ses projets de loi correspondent assez rarement à leur contenu. Ils ont même la fâcheuse tendance de s’apparenter à ces packagings alléchants que produit l’industrie agroalimentaire pour nous vendre ses productions les moins ragoûtantes. Avec le projet de loi « confortant le respect des principes de la République » dont les députés débattront dans l’hémicycle à partir du 1er février, le procédé est poussé à son paroxysme. Qui peut être opposé au respect des principes de la République ? Aucun parlementaire en tout cas. Quand bien même aucun élu

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)