Inceste : Des lectures pour libérer la parole

En complément de notre dossier, voici quelques livres, manuels et histoires, à destination des enfants, des adolescents ou des adultes, qui sont autant d’outils pour sensibiliser à l’inceste, aux violences… Et ne plus se taire.

Marion Dumand  • 10 février 2021
Partager :
Inceste : Des lectures pour libérer la parole
© CAIA IMAGE / SCIENCE PHOTO LIBRARY / NEW / Science Photo Library via AFP

INCESTE

Enfance :

Respecte mon corps, Catherine Dolto, Colline Faure-Poirée et Robin, Gallimard Jeunesse Giboulées, réed. 2019, 28 p., 6,50 euros, de 2 à 7 ans.

Et si on se parlait ? Le petit livre pour aider les enfants à parler de tout, sans tabou !, Andréa Bescond et Mathieu Tucker, Harper Collins, 2020, 64 p., 7,50 euros, 3 tomes (3-6 ans, 7-10 ans, 11 ans et +).

La princesse sans bouche, Florence Dutruc-Rousset et Julie Rouvrière, Bayard Jeunesse, coll. « Album découvertes », 2020, 40 p., 13 euros 90, à partir de 5 ans.

Le petit livre pour dire stop aux violences sexuelles faites aux enfants, Delphine Saulière, Gwénaëlle Boulet et Marie Spénale, Bayard Jeunesse, coll. « Les petits livres », 2019, 40 pages, 9,90 euros, téléchargeable gratuitement sur le site de l’éditeur, à partir de 7 ans.

Peau d’âne, bande-dessinée d’Edmond Baudoin, Gallimard Jeunesse, coll. « Fétiches », 2010, 62 pages.

Adolescence :

  • Luna la nuit, bande-dessinée d’Ingrid Chabert et Clémentine Pochon, Ed. Les enfants rouges, coll. « Isturiale », 2017, 88 p., 15 euros.

  • L’instant de la fracture, Antoine Dole, Ed. Talents hauts, coll. « Ego », 2018, 64 pages, 7 euros.

  • La porte de la salle de bain, Sandrine Beau, Eds. Talents hauts, coll. « Ego », 2015, 96 pages, 8 euros.

La fille du canal, Thierry Lenain, Syros, coll. « Tempo+ », 2000, 83 p..

Quelque chose à te dire, Marie-Sophie Vermot, École des loisirs, 2008, 140 p., 9,20 euros.

Les yeux de Lisa, Karine Reysset, École des loisirs, coll. « Medium », 2013, 102 p., 8,50 euros.

Pour les adultes :

Te laisse pas faire ! Les agressions et les abus sexuels expliqués aux enfants, Jocelyne Robert et Jean-François Vachon, Éditions de l’homme, 2019, 128 p., 12,90 euros.

Les pieds bleus, Claude Ponti, Points, 1998, 256 p., 7 euros.

VIOLENCES

  • Petit doux n’a pas peur, Marie Wabbes, De la Martinière Jeunesse, 2015, 32 p., 13,90 euros, à partir de 3 ans (voire 2).

  • De Claude Ponti, à l’École des Loisirs : la « trilogie d’Isée » (Mô-Namour, La venture d’Isée, L’avie d’Isée), 2013, 2014, 2015, 48 pages, à partir de 5 euros ; Okilélé, de 6 à 8 ans, 48 pages, à partir de 5 euros.

Toujours de Claude Ponti, Okilélé, École des Loisirs, 1993.

Ma vie est un trésor, Hélène Romano et Germain Barthélémy, ed. Courtes et longues, coll. « je dis mes maux pour mieux », 2020, 40 pages, 19,90 euros.

Harcèlement, inventaire pour ne plus se taire, Emma Strack et Maria Frade, La Martinière Jeunesse, 2020, 160 p., 14,90 euros, à partir de 9 ans.

Le pull, Sandrine Kao, coll. « Tempo+ », Syros, 2015, 112 pages, 6,95 euros, roman ado.

Et quelques classiques :

Mon bel oranger, José Mauro de Vasconcelos (Brésil), 1968.

L’Enfant, Le Bachelier, L’Insurgé, trilogie autobiographique de Jules Vallès, 1879, 1881, 1886.

Poil de carotte, Jules Renard, 1894.

Vipère au poing, Hervé Bazin, 1948.

CORPS, LIBERTE ET INSOUMISSION

Pour respirer, s’émerveiller et rire ! (Liste absolument non exhaustive !) :

  • Cap !, Loren Capelli, ed. Courtes et Longues, 2019, 120 p., 24 euros, à partir de 5 ans.

  • La tribu qui pue, Magali Le Huche et Elise Gravel, Les fourmis rouges, 2017, 32 p., 16 euros 50, à partir de 6 ans.

  • Le Repaire, Emma Adbage, trad. du suédois par Marie Valera, 2019, 44 p., 14 euros, Cambourakis, à partir de 6 ans.

  • Dictionnaire fou du corps, Katy Couprie, ed. Thierry Magnier, 2012, 246p., 33 euros, à partir de 6 ans.

  • La Ligue des super féministes, de Mirion Malle, Ed. La ville brûle, 72 p., 16 euros, à partir de 10 ans.

Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Géraldine, trans et travailleuse du sexe « a été tuée, et demain, ça pourrait être moi »
Reportage 17 juillet 2024 abonné·es

Géraldine, trans et travailleuse du sexe « a été tuée, et demain, ça pourrait être moi »

Au rassemblement organisé le 16 juillet à Paris, les personnes trans proches de Géraldine, 30 ans, tuée dans la nuit du 8 au 9 juillet, ont témoigné des violences et des propos transphobes qu’elles subissent au quotidien.
Par Hugo Boursier
Pauvreté : « Tous les indicateurs sont mauvais »
Précarité 12 juillet 2024

Pauvreté : « Tous les indicateurs sont mauvais »

La précarité progresse en France, comme en témoignent les dernières données publiées par l’Insee. Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation Abbé Pierre, tire la sonnette d’alarme.
Par Maxime Sirvins
« Désormais tout commence »
Enquête 10 juillet 2024

« Désormais tout commence »

Une mobilisation historique de la société civile a permis au Nouveau Front populaire de déjouer les pronostics le 7 juillet. Malgré cette première victoire, tous et toutes appellent à la vigilance et à la construction d’un vrai mouvement de fond pour contrer l’extrême droite.
Par Pierre Jequier-Zalc
À Villers-Cotterêts, un électorat RN (très) décomplexé
Reportage 10 juillet 2024

À Villers-Cotterêts, un électorat RN (très) décomplexé

Dirigée par le parti d’extrême droite depuis dix ans, la commune des Hauts-de-France a voté à 47 % pour Jordan Bardella aux élections européennes. Jocelyn Dessigny, lui aussi du RN, élu député au premier tour, a recueilli 53 % des voix des électeurs de la 5e circonscription de l’Aisne. Nous sommes allés à leur rencontre.
Par Tristan Dereuddre