Joss Dray à Jénine : La vie malgré tout

Avec Revenir à Jénine, vaste fresque autour du camp de Cisjordanie, Joss Dray retrace en images trente ans d’histoire tragique et courageuse.

Un marchand ambulant qui vend du fenouil par bottes ; une couturière dans son atelier, concentrée, appliquée sur sa machine à coudre. Ici, deux femmes et un enfant qui devisent devant les éboulis de leur demeure, des graffitis sur les parois des maisons détruites, des parties de foot sur un piètre terrain d’infortune, des jeux de ballon, des dribbles amusés dans les recoins d’une ruelle, des gosses hilares, chambreurs, déconnants, déconneurs, scotchés à leur âge, insouciants, espiègles, malicieux, des pelletées de murs fracassés, une trogne observatrice depuis la fenêtre de sa maison, une fenêtre sans encadrement, percée par un obus, du linge qui sèche, suspendu à un fil sur une terrasse, au-dessus d’une baraque criblée, matraquée par les balles.

Et toujours ce méli-mélo de mouflets qui jouent, ces décombres par kilomètres, ces constructions et reconstructions, ce jardin de pierres explosées, ces ruines entassées, cette abnégation à ne pas céder devant l’âpre quotidien. Des images qui disent la réalité et la vie malgré tout. Mais encore la souffrance du peuple palestinien, dans le camp de Jénine, en Cisjordanie.

Bilingue, écrit en français et en arabe, Revenir à Jénine se veut une histoire vivante du camp de réfugiés, entre 1989 et 2018. Quasi trente ans d’histoire contemporaine, illustrée principalement par les photographies de Joss Dray (où le noir et blanc l’emporte sur la couleur). Non sans hasard.

Il reste 66% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.