Dossier : Inceste : Entendre et agir enfin !

L’inceste : Entendre, comprendre, agir

L’inceste a fait irruption dans le débat public il y a plus de trente ans, mais rien n’a été mis en place pour en finir avec ce fléau.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Sidération. C’est le mot qui domine quand on apprend le nombre de victimes de l’inceste. 6,7 millions de personnes. Ahurissant. Vu que les enfants peinent souvent à témoigner, à dire les faits, on peut estimer, avec la plupart des associations, que ce chiffre est sous-estimé. Les révélations autour de quelques people auront eu le mérite de dévoiler un phénomène de masse largement ignoré. Tout le monde est touché, impacté. Qui, même s’il n’a pas été victime, n’a pas dans son entourage familial ou amical quelqu’un dont il sait qu’il l’a été ? L’inceste a fait irruption dans le débat public il y a plus de trente ans. Rien n’a été mis en place – ou si peu – pour en finir avec ce fléau. Un personnel enseignant non formé, des moyens pour la justice ridicules, une parole des enfants dont on ne tient pas suffisamment compte. Reste, pour les victimes, un chantier sur lequel elles doivent se construire, se reconstruire et se réparer.


Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.