Régionales : Le rassemblement attendra…

En dépit des risques, les partis de gauche et de l’écologie veulent se compter avant de s’unir au second tour, s’il y en a un.

À bien des égards, le mois de juin semble loin. Difficile de penser une échéance électorale alors que la politique ne tourne qu’autour du Covid-19, de la pénurie de vaccins, d’un couvre-feu qui n’en finit pas. Repoussées en juin 2021, les élections régionales et départementales, qui devaient se tenir en mars, sont pourtant dans toutes les têtes des militants et dirigeants politiques. Les premières surtout. Aux enjeux locaux, importants depuis les réformes territoriales de l’ère Hollande qui ont redessiné la carte des régions et accru leurs compétences, s’ajoutent des enjeux politiques nationaux liés à la proximité de ce scrutin avec la présidentielle d’avril 2022. À droite, des présidents de région, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse ou Laurent Wauquiez, tous candidats potentiels en 2022, attendent de ces élections qu’elles renforcent leur candidature. La République en marche, craignant une raclée qui handicaperait Emmanuel Macron, n’a pas renoncé à reporter le scrutin au-delà de la présidentielle au prétexte des conditions sanitaires. À gauche, ces enjeux nationaux interfèrent également et ne favorisent pas le rassemblement. Si les discussions entre les différentes formations qui la composent ont débuté au lendemain des élections municipales qui ont vu triompher l’abstention et, dans une moindre mesure, Europe Écologie-Les Verts (EELV), elles n’ont guère contribué à réduire l’émiettement d’un camp où tous se disent soucieux d’éviter un nouveau duel Macron-Le Pen en 2022.

Le Parti socialiste (PS) et EELV, alliés à plusieurs formations de moindre audience au sein d’un Pôle écologiste (1), se disputent l’hégémonie sur les élections régionales. Avec en ligne de mire l’espoir d’imposer à l’autre le candidat qui incarnera une candidature sociale et écologique.

Il reste 59% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.