L’Allemagne prend congé de l’atome

Les derniers réacteurs seront arrêtés l’an prochain, conformément à la décision politique prise après l’accident de Fukushima.

Rachel Knaebel (Basta!)  • 3 mars 2021 abonné·es
L’Allemagne prend congé de l’atome
La centrale nucléaire de Neckarwestheim, dans le Bade-Wurtemberg, dont l'arrêt définitif est prévu pour 2021
© Sebastian Gollnow / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP

En décembre 2022, les opérateurs des centrales d’Emsland, d’Isar et de Neckarwestheim interrompront définitivement les trois derniers réacteurs nucléaires encore en fonctionnement à cette date en -Allemagne. Comme décidé après la catastrophe de Fukushima, alors que l’atome produisait 22 % de l’électricité. De fait, le pays avait pris la décision de sortir du nucléaire dès 2000, sous un gouvernement alliant la gauche sociale-démocrate et les écologistes. Le « consensus atomique » signé alors interdisait toute mise en marche de nouveaux

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 5 minutes