Intermittents en sursis

Les pistes du rapport Gauron pour une sortie de crise.

Très attendu, le rapport Gauron consacré à « la situation des intermittents du spectacle à la sortie de -l’année blanche » a été rendu public le 22 avril. Sans surprise, on y apprend que les revenus des intermittents ont diminué, avec des écarts liés au secteur d’activité : après le premier confinement, la reprise a été moins soutenue dans le spectacle vivant que dans le spectacle enregistré (cinéma et audiovisuel principalement).

Cependant, la grande majorité des professionnels est affectée (88 %), avec une baisse moyenne de 37 % des salaires, que le maintien de l’indemnisation chômage par l’année blanche a compensée en partie : la perte est de 10 % en moyenne, avec là encore des disparités importantes.

Il reste 62% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.