Naomi Klein : Retour aux bases

Naomi Klein livre son expertise des luttes pour la justice climatique et sociale aux jeunes générations d’activistes, tout en rendant hommage à leur vitalité et à leur radicalité.

Naomi Klein ne tergiverse pas et affirme qu’il y a « trois feux qui couvent » : le changement climatique, l’intolérance qu’inspirent les migrant·es climatiques à certaines personnes, et surtout « celui qui brûle dans les entrailles des jeunes générations ». Ce dernier est la touche d’espoir, le « grain de sable » nécessaire – et tant attendu – pour consolider les résistances face à la culture économique dominante, que la journaliste dénonce dans ses enquêtes depuis plus de vingt ans (No Logo, La Stratégie…

Il reste 83% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Louis Mieczkowski, l'insaisissable

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.