Vaccins : Pour les pays pauvres, une solidarité de façade

Les États du Nord se sont réservé des millions de doses de vaccins dès l’été. Ceux à revenu faible en reçoivent au compte-gouttes ou en commandent à la Chine et à la Russie.

Si la campagne vaccinale peut sembler trop lente en France, elle y est bien plus rapide que dans un grand nombre de pays du Sud, surtout les plus pauvres. En Iran, qui a été l’un des premiers territoires atteints après la Chine, seulement 0,2 % des habitants ont été vaccinés. 0,8 % de la population a reçu une première dose aux Philippines, 0,3 % en Irak, 0,5 % au Nigeria, moins de 0,1 % au Mali (1)…

Dès l’été 2020, avant même que les -premiers vaccins ne soient autorisés, les États-Unis, l’Union européenne, le Canada et le Royaume-Uni étaient déjà en train de précommander des centaines de millions de doses pour leurs populations, laissant peu d’espoir à l’Afrique et aux pays pauvres d’Asie et du Moyen-Orient de pouvoir s’approvisionner à leur tour avant de long mois. L’ONG Oxfam alertait, il y a six mois, sur le fait que les pays riches, représentant seulement 13 % de la population mondiale, avaient déjà mis la main sur plus de la moitié des doses des principaux vaccins alors à l’étude contre le Covid-19.

Aujourd’hui, les pays à haut revenu ont acquis plus de 4,6 milliards de doses de vaccins, quand les plus pauvres n’en ont que 770 millions (2). Ce qui ne suffira évidemment pas pour leurs populations puisque le continent africain compte à lui seul 1,3 milliard d’habitants. « Le marché mondial est divisé entre la politique du “nationalisme vaccinal” dans les pays riches et la “famine vaccinale” dans les autres pays », résume le chercheur Harris Gleckman dans une étude publiée en mars par Les Amis de la Terre International et le Transnational Institute (TNI) (3).

Il reste 77% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Pass sanitaire ou pass sécuritaire ?

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.